Tout savoir sur le GR 34 : le Sentier des Douaniers

Culture Tout savoir sur le GR 34 : le Sentier des Douaniers

J’en ai entendu parler, vous en avez entendu parler, tout le monde en a entendu parler : le fameux GR 34. Connu sous le nom de Sentiers des Douaniers, le sentier de grande randonnée 34 longe les côtes de Bretagne sur plus de 2 000 kilomètres. Son histoire, ses étapes, ses secrets : c’est parti pour découvrir la randonnée sur le GR 34.

Quelle est l’histoire du GR 34 ?

GR 34 : le sentier des douaniers né il y a 4 siècles

Si le sentier de grande randonnée 34 est surnommé le sentier des douaniers, ce n’est pas un hasard. L’histoire du GR 34 remonte au 18e siècle. Le tracé suit en grande partie le chemin autrefois emprunté par les douaniers chargés de surveiller les côtes bretonnes pour empêcher la contrebande. Ils devaient patrouiller le long des côtes pour empêcher les trafics illégaux de marchandises, notamment le tabac et l’alcool.

Au fil du temps, les activités de contrebande ont diminué, mais le sentier des douaniers est resté en place, témoignant de cette histoire maritime riche et fascinante. Le sentier a été officiellement balisé et aménagé à partir de 1968. Mais à ce moment, il était loin de couvrir toutes les côtes bretonnes. Il s’est étendu au fur et à mesure, pour aujourd’hui couvrir plus de 2000 kilomètres du littoral.

Un sentier du réseau national des GR

Le GR 34 fait partie du réseau de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre. GR, abréviation de chemin de Grande Randonnée, est une marque déposée, gage des différentes normes que le sentier respecte. Par exemple, le trait blanc et rouge est le balisage réservé au GR®.  La fédération de randonnée à d’autres marques et codes couleur, par exemple les PR®, sentiers de Promenade et Randonnée, balisés en jaune.

Aujourd’hui, plus de 300 sentiers parcourent la France. Petite pensée à nos amis Corses qui ont quant à eux le GR® 20, réputé pour être le plus difficile d’Europe.

Le plus grand des GR de France

Ce sont les 2090 kilomètres du GR 34 qui en font le plus long itinéraire de grande randonnée de France. Il part du Mont-Saint-Michel, à la frontière breton-normande, jusqu’à Saint-Nazaire en Loire-Atlantique. C’est aujourd’hui l’un des sentiers de randonnée les plus célèbres de France, attirant des milliers de randonneurs. La section finistérienne a été élue GR préféré des Français en 2018. Pour son histoire, la diversité et la beauté de ses paysages, le GR 34 attire de nombreux touristes. Cependant, il est également très emprunté par les locaux, qui viennent s’y balader ou faire leur course à pied.

Le sentier des Douaniers est géré et entretenu par les autorités locales, les associations de randonneurs et les bénévoles, qui veillent à sa préservation et à son accessibilité pour les futurs randonneurs.

Partir à l’assaut du GR 34 : quand, comment, avec quel matériel ?

L’appel de la Bretagne résonne en vous ? Vous avez envie de partir à l’aventure avec vos bâtons de marche et votre sac à dos ? Voici les informations générales qui pourront vous être utiles et vous aiguiller dans la préparation de votre randonnée sur le Sentier des Douaniers.

Comment organiser sa randonnée sur le GR 34 ?

Tout d’abord, il convient de définir la distance que vous souhaitez parcourir. 2090 kilomètres, ça fait plus de 3 mois de marche avec un rythme de 20 km par jour. Pas vraiment l’idéal si vous avez un travail à côté et encore moins si vous n’êtes pas un aguerri de la randonnée. Le mieux, et comme le font la plupart des randonneurs, c’est de parcourir une portion du GR 34. La fédération met en place des guides, dits des topo-guides.

Voici les 6 sentiers des douaniers bretons :

  1. du Mont-Saint-Michel à Saint-Brieuc : 284 km ;
  2. de Saint-Brieuc à Morlaix : 351 km ;
  3. de Morlaix à Douarnenez : 507 km ;
  4. de Douarnenez à Lorient : 375 km ;
  5. de Lorient au Barrage d’Arzal : 467 km ;
  6. du barrage d‘Arzal au pont de Saint-Nazaire : 146 km.

Vous pouvez vous mettre au défi de parcourir l’une de ces portions. Sinon, vous êtes totalement libre de décider de tout, d’une randonnée à la journée à une expédition de plusieurs dizaines de jours.

Quand partir en randonnée sur le GR 34 ?

En plus de l’itinéraire, il est indispensable de définir la période de votre escapade. Le GR 34 est praticable tout au long de l’année, mais les meilleures saisons pour pratiquer la randonnée sont le printemps (avril-mai) et l’automne (septembre-octobre). Et ce, pour plusieurs raisons.

Premièrement, les températures. Le temps sera agréable, ni trop chaud, ni trop froid. Cela permet d’optimiser le poids des vêtements que l’on emporte, mais aussi d’éviter les pics de chaleur et de se mettre en danger. Marcher des heures sous 40°C avec un sac à dos, c’est une mauvaise idée !

Ensuite, la fréquentation. En période estivale, les touristes affluent. En plus de vous ralentir à certains endroits très fréquentés, ils occupent de nombreuses places dans les campings. Vous pourriez avoir plus de mal à trouver un hébergement ou à des tarifs moins avantageux.

Partir à la basse saison est donc l’idéal pour vous, votre porte-monnaie et la réussite de votre expérience.

Les informations pratiques pour se lancer sur le GR 34

Finalement, voici un récapitulatif des informations utiles avant de vous lancer à l’aventure :

  • Organisez votre périple le plus précisément possible, jour par jour si possible ;
  • Anticipez les hébergements et points où vous pourrez vous ravitailler ;
  • Échangez avec ceux qui l’ont déjà fait : ils vous apporteront de précieux conseils et vous éviterez d’amener des objets inutiles ou d’en oublier par exemple ;
  • Entrainez-vous ! Si vous êtes novice, partir à la journée et marcher le plus possible permet de se tester et d’être réaliste quant à son objectif.

Les 3 meilleures étapes du GR34

Si vous décidez de parcourir un bout du GR 34, voici 3 étapes que nous vous recommandons.

Commencement du GR 34 : du Mont-Saint-Michel à Cancale

Le point de départ du GR 34 se situe au Mont-Saint-Michel, c’est donc symbolique de commencer par là. Bien que très touristique, le lieu offre un panorama spectaculaire ! Vous entrerez officiellement en terre bretonne et traverserez ensuite les charmants villages de pêcheurs de la côte d’Émeraude, comme Cancale, réputée pour ses huîtres et ses fruits de mer.

Le GR 34 et la majestueuse Côte de Granit Rose

La Côte de Granit Rose est emblématique de la région. Avec ses rochers de granit rose sculptés par l’érosion et ses plages de sable fin, c’est un endroit unique en Bretagne. Cette étape vous emmènera donc à travers des paysages spectaculaires. Vous passerez par des stations balnéaires populaires telles que Perros-Guirec, et par Ploumanac’h, village préféré des Français en 2015.

La Presqu’île de Crozon : la nature à l’état brut

Enfin, rendez-vous à la Presqu’île de Crozon, un joyau de la côte bretonne. Ses falaises escarpées, ses plages de sable fin et ses criques isolées : cette étape du GR 34 vous emmènera à travers des paysages sauvages et préservés, avec des vues panoramiques sur la mer d’Iroise. Vous passerez également par la célèbre Pointe de Pen-Hir, située à Camaret-sur-Mer, connue pour ses falaises vertigineuses et ses formations rocheuses impressionnantes.

Alors, on vous a donné l’envie de partir à l’aventure ? Pour arpenter les 2 090 kilomètres ou simplement y faire une petite balade dominicale, la randonnée sur le GR 34 est un incontournable, qu’on soit Breton pur-souche ou touriste. Et sinon, pourquoi ne pas randonner avec un compagnon aux grandes oreilles ?

Originaire de St-Brieuc, je suis très attachée à la région Bretagne ! C'est pourquoi je suis aujourd'hui la social media manager de Port d'Attache. Enthousiaste et passionnée, je suis bien décidée à mettre du vent dans les voiles et garder le cap pour montrer les richesses de notre belle région !⛵️
121 articles
Rennes
Lire les articles de Claire Desrues