Découvrez les plus grands ports de Bretagne

Culture Découvrez les plus grands ports de Bretagne crédit photo - © Noé C. Photography

Avec le plus grand littoral de France, la Bretagne a tout naturellement son rang dans les classements des ports français. Ports de commerce, de pêche ou encore de plaisance : pour de la marchandise ou à des fins touristiques, les ports bretons sont nombreux. S’il paraît complexe de tous les passer en revue, attardons-nous sur les plus grands ports bretons. Ceux qui rayonnent à une échelle internationale et dont vous avez sûrement déjà entendu parler.

Les plus grands ports de commerce bretons

Tout d’abord, tour d’horizon des ports de commerce. En effet, la Bretagne occupe une position géographique stratégique pour les échanges. Les marchandises transportées sont principalement des produits de l’agriculture, des produits pétroliers et des minerais et métaux.

Le port de Nantes-Saint-Nazaire

On commence avec le port de Nantes-Saint-Nazaire, le plus grand port de commerce de Bretagne et de loin. À l’échelle de la France, il se classe 5e. Presque 30 millions de tonnes de marchandises y transitent chaque année. Autant dire que là-bas, tout est en version XXL. Les paquebots, les conteneurs, les terminaux : le port se divise en plusieurs sites en fonction de la marchandise.

Le port de Lorient Kergroise 

Direction le Morbihan avec le port de Lorient Kergroise, un des 7 ports de Lorient ! Ce port est le 16e à l’échelle nationale, et pas moins de 2,7 millions de marchandises y transitent chaque année. Il s’agit principalement d’importation. On peut notamment citer les matières premières agroalimentaires pour la nutrition animale, les produits pétroliers et les diverses marchandises de construction.

Le port de Brest

C’est ensuite dans le Finistère que nous trouvons un des plus grands ports bretons : le port de Brest. Sa localisation du bout du monde est idéale et en fait un port majeur pour le commerce, mais aussi pour la pêche, l’industrie ou encore le transport de passagers. La zone industrialo-portuaire s’étend sur 250 hectares où pas moins de 2,6 millions de tonnes de marchandises transitent chaque année.

Le port de Saint-Malo

Si la cité corsaire de Saint-Malo est plutôt connue comme destination touristique, elle possède un port de commerce actif. Presque 2 millions de tonnes de marchandises transitent chaque année. Mais surtout, le port est le premier de la région en termes de transport de passagers. Plus de 1,1 million de personnes embarquent vers les îles Anglo-Normandes et l’Angleterre.

Le port de Roscoff-Bloscon

Retour dans le Finistère et avec celui qui est le siège de la Brittany Ferries : le port de Roscoff-Bloscon. S’il est donc particulièrement connu pour les transports de passagers, entre 350 000 et 550 000 par an, il voit également passer 600 000 tonnes de marchandises. Le port avait au départ vocation à l’exploration de légumes de la Ceinture Dorée, mais est aujourd’hui dédié au trafic de ferries et de cargos.

Le classement des ports de pêche de Bretagne

Après le commerce, c’est autour des plus grands ports de pêche bretons d’être mis en avant. Et il y a de quoi faire puisque la Bretagne est la première région française en termes de quantités pêchées.

Lorient : le port de pêche de Keroman

Encore lui  ! Lorient peut se targuer d’être dans tous les classements de cet article. Il est le 1er port de pêche de France en valeur et 2e en tonnage, après le port de Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais. Plus de 25 000 tonnes de produits sont pêchées et vendus chaque année. On retrouve notamment la fameuse langoustine !

Le Guilvinec : premier port de pêche artisanale

On continue avec le port d’une petite ville de charme mais qui a tout des plus grands ports bretons. Le port de pêche du Guilvinec est le premier port de pêche artisanale français. Il est réputé pour son excellence dans le tri du poisson. Un peu moins de 15 000 tonnes de poissons et fruits de mer sont débarqués chaque année. Si vous souhaitez visiter le Guilvinec, vous pourrez profiter du spectacle de tous ces bateaux colorés qui vont et viennent.

Côte d’Émeraude : le port d’Erquy

Dans les Côtes d’Armor, à l’est de la Baie de Saint-Brieuc, le port d’Erquy mérite sa place dans le classement. Près de 12 000 tonnes sont pêchées chaque année par les plus de 250 marins pêcheurs. Le port d’Erquy est réputé pour la fraîcheur et la diversité de la marchandise vendue.

Le port de Saint-Quay-Portrieux

Toujours dans les Côtes d’Armor mais cette fois à l’ouest de la Baie de Saint-Brieuc, direction le port de Saint-Quay-Portrieux. La coquille Saint-Jacques de Saint-Quay-Portrieux est le produit phare et emblème de la ville. On y pêche aussi la sole, la lotte ou encore la morue, le merlan ou le homard. Au total, environ 10 000 tonnes de produits sont vendues chaque année.

Le port de La Turballe 

Enfin, direction la Bretagne historique avec le port de La Turballe en Loire-Atlantique. Réputé pour l’anchois, merlu, thon, seiche et sardine sont aussi pêchés. Avec 8 000 tonnes de produits, cela en fait le premier port de pêche du département.

Ports de plaisance : les plus grands ports bretons

Maintenant, passons à un aspect plus touristique avec les ports de plaisance. On dénombre plus de 50 ports de plaisance en Bretagne, et voici les plus importants.

Le port du Crouesty à Arzon

Situé à l’entrée du Golfe du Morbihan à Arzon, le port du Crouesty est le plus grand de Bretagne. Il peut accueillir plus de 2 000 bateaux avec 1 500 places sur pontons et 600 à terre. Avec les îles du Golfe et les endroits paradisiaques, il est très fréquenté et notamment à la belle saison.

Le port de Moulin-Blanc de Brest

Si Brest possède plusieurs ports de plaisance, c’est celui du Moulin-Blanc qui est le plus impressionnant. À cheval sur les villes de Brest, Le Relecq-Kerhuon et Guipavas, il peut accueillir jusqu’à 1325 bateaux.

Le port de plaisance de Saint-Malo

La cité corsaire accueille beaucoup de visiteurs par voies terrestres, mais le flux de plaisanciers n’est pas à sous-estimer. Entre le port de plaisance de Vauban et celui des Sablons, c’est le second qui est le plus grand. Situé au pied de la cité d’Aleth, il offre 1200 places, dont 50 réservées aux visiteurs.

Le port de plaisance la Trinité-sur-Mer

Incontournable dans le monde de la voile et des courses au large, la Trinité-sur-Mer n’accueille pas que des voiliers. Son port de plaisance possède environ 1200 places à flot, et 600 places à terre. 

Le port de plaisance de Pornichet

On termine ce classement des plus grands ports bretons avec un saut en Loire-Atlantique. Le port de plaisance de Pornichet, à proximité de La Baule sur la Côte d’Amour peut accueillir 1150 embarcations. 150 anneaux sont réservés aux visiteurs, si vous souhaitez partir explorer cette station balnéaire.

Les ports militaires de Bretagne

Et qu’en est-il des ports militaires ? En effet, de tous les types de ports, nous n’avons pas encore parlé de ceux-là. La Bretagne possède deux infrastructures portuaires majeures dédiées à l’armée. Ils se situent à Brest et, nous l’avons déjà évoqué plusieurs fois, à Lorient.

Propriétaire de bateau ou simple curieux, on espère vous en avoir appris un peu plus sur les plus grands ports bretons. Pour le commerce ou le tourisme, ils sont des éléments majeurs de l’économie bretonne. Et maintenant, pourquoi ne pas découvrir un autre port ? Celui-ci n’est pas le plus grand, mais est unique en Europe : le port de Gwin Zegal.

Originaire de St-Brieuc, je suis très attachée à la région Bretagne ! C'est pourquoi je suis aujourd'hui la social media manager de Port d'Attache. Enthousiaste et passionnée, je suis bien décidée à mettre du vent dans les voiles et garder le cap pour montrer les richesses de notre belle région !⛵️
136 articles
Rennes
Lire les articles de Claire Desrues