Comment parler de l’automne en breton ?

Culture Comment parler de l’automne en breton ? crédit photo - © Pexels - Nathan Timblin

L’automne : les températures sont plus fraîches, les arbres prennent des teintes orangées, c’est le début du ramassage des pommes et de la cueillette des champignons. Avec sa lumière douce, ses couleurs et ses paysages changeants, c’est une saison particulièrement appréciée des photographes ! En plus de photographier la Bretagne, pourquoi ne pas découvrir comment parler de l’automne en breton ? À vos stylos, c’est parti !

Tout le lexique de l’automne en breton

La période de l’automne en breton

L’automne suit l’été et précède l’hiver. Il commence généralement le 22 ou 23 septembre, et plus exceptionnellement le 21 ou 24, et dure jusqu’au 21 ou 22 décembre. Plusieurs événements s’inscrivent au calendrier durant cette période.

  • Automne : diskar-amzer, littéralement le déclin du temps ;
  • Septembre : Gwengolo ;
  • Octobre : Here ;
  • Novembre : Du ;
  • Décembre : Kerzu ;
  • Les mois noirs : ar mizioù du ;
  • Calendes de l’hiver : kala goañv, qui serait l’équivalent d’Halloween en Bretagne ;
  • Toussaint : Hollsent ;
  • Fête des grands-pères :  gouel an tadoù-kozh ;
  • Armistice : arsav-brezel ;
  • Fête de la Saint-Nicolas : gouel Sant Nikolaz.

Les animaux de l’automne en breton

L’automne est également une saison associée à ses animaux fétiches. On les trouve souvent en forêt, et ils sont plus ou moins faciles à observer !

  • Hérisson : heureuchin ;
  • Cerf : karv ;
  • Écureuil : gwiñver ;
  • Sanglier : pemoc’h-gouez ;
  • Chevreuil : yourc’h
  • Renard : louarn ;
  • Hibou : kaouenn-gazh.