Partir en excursion sur l’Île de Bréhat : le charme de l’île aux fleurs

Exploration Partir en excursion sur l’Île de Bréhat : le charme de l’île aux fleurs crédit photo - © IG : @cyrille_baissac_photos

Belle-Île est la plus grande des îles bretonnes, l’archipel des Sept Îles les plus sauvages. Si l’on devait qualifier les îles de Bretagne, l’Île de Bréhat serait sans hésitation la plus charmante. Son climat, ses paysages et ses couleurs : Bréhat offre une atmosphère enchanteresse pour une visite hors du temps. Rendez-vous à l’embarcadère, nous mettons les voiles vers l’Île de Bréhat.

Bréhat : une île costarmoricaine et ses îlots

Tout d’abord, avant de parler d’île, il est important de souligner que Bréhat est un archipel. L’île principale est entourée de dizaines et dizaines d’îlots et récifs avoisinants. Bréhat se situe à la pointe de l’Arcouest dans les Côtes d’Armor, à une dizaine minutes seulement en bateau de la commune de Ploubazlanec.

L’île de Bréhat est relativement petite, elle fait un peu plus de 3 km². À l’année, on compte un peu moins de 400 habitants : les Bréhatins. Cependant, le nombre de touristes annuels est quant à lui vertigineux : 500 000 en moyenne. C’est pour cette raison que nous n’encourageons pas le tourisme de masse. Bréhat doit préserver son calme et sa beauté ; visiter l’île à la basse saison, c’est pouvoir en profiter de la meilleure des façons.

En breton l’Île de Bréhat se dit Enez Vriad

L’Île de Bréhat : une île aux fleurs paradisiaque

Bréhat : un micro climat au service de la flore

L’Île de Bréhat est un véritable joyau naturel qui séduit par sa beauté pittoresque et sa flore luxuriante. Grâce à son micro climat particulier, l’île bénéficie d’une diversité florale exceptionnelle. Vous serez émerveillé par la profusion de fleurs qui parsèment ses sentiers : agapanthes, eucalyptus, camélias, mimosas, palmiers, passiflores, jasmin et bien d’autres encore. Les couleurs éclatantes des fleurs se mêlent harmonieusement aux teintes rosées des pierres, créant un tableau enchanteur sous le soleil breton. Et oui, nous sommes non loin de la fameuse côte de granit rose si vous voulez visiter Perros-Guirec.

En somme, c’est un endroit agréable, mignon et coloré. Sa petite taille, l’atmosphère et la sérénité qui s’en dégage font qu’on s’y sent bien. Pas besoin de partir loin pour se sentir relaxé et dépaysé !

Visites et monuments à voir à Bréhat

L’Île de Bréhat a également son lot de points de vue, monuments et édifices à visiter. Au sud de l’île, vous pourrez flâner dans les ruelles fleuries du mini centre-ville de Bréhat et découvrir la citadelle, vestige d’un passé riche en anecdotes. C’est à cet endroit que se sont installées Les Verreries de Bréhat. Vous pourrez ramener un souvenir unique et artisanal de votre escapade. En remontant vers le nord, le moulin à marée du Birlot et la croix de Maudez valent le détour.

Au nord de l’île, une fois passé le Pont Ar Prat, la nature reprend ses droits dans un environnement plus sauvage. Admirez la majestueuse Tour Blanche qui se dresse fièrement, offrant une vue panoramique imprenable sur les environs. À proximité se trouve l’étonnante plage de galets.

Plus au nord encore se trouve l’étang salé du Lenn avec son chou de mer de Bréhat. Atteignez le phare de la Pointe du Paon pour une vue imprenable. Sur le retour, vous pouvez faire une halte à la Ferme de Kervilon ou à la pépinière de l’île. Elle abrite une impressionnante collection de fleurs où vous pourrez peut-être trouver la plante parfaite qui égayera votre jardin.

Comment visiter l’île de Bréhat ?

Accéder à l’île de Bréhat

Premièrement, avant de se demander que visiter sur l’île, il faut s’y rendre. Deux compagnies assurent les traversées.

Vous pouvez faire la traversée directe, mais aussi faire le tour de l’île, pour l’observer d’une façon différente et bénéficier des commentaires et des explications d’un guide. L’arrivée à Bréhat se fait sur la partie sud de l’île.

Sur place : à pied, en vélo ou à bord du train de Bréhat

Vous voilà maintenant à Bréhat. Sur place, pas de voiture. Les déplacements se font uniquement à pied ou à vélo. D’ailleurs, en fonction de votre billet de bateau, vous avez la possibilité d’emmener votre propre bicyclette. Sinon, vous pouvez en louer sur l’île.

Aussi, la commune a mis en place son “petit train de Bréhat”. Il s’agit en fait d’un tracteur avec un petit wagon transportant une dizaine de personnes. Pour faire le tour de l’île, ou pour assurer le transport des touristes et de leurs bagages, le petit train sillonne les routes tout au long de la journée.

Où manger et dormir à Bréhat ?

La majeure partie des visiteurs viennent à la journée, équipés de leur sac à dos et leur pique-nique. En effet, le tour de l’île fait 13,5 kilomètres. Cela est donc largement faisable en une journée. Cependant, l’île est aménagée pour accueillir des touristes sur plusieurs jours. Faisons donc un petit topo sur les endroits où se restaurer et loger à Bréhat.

La commune compte 2 hôtels et plusieurs locations et chambres d’hôtes. Si vous êtes plutôt camping, le camping municipal est fait pour vous ! En termes de bars et restaurants, on en compte une quinzaine. Ils se concentrent sur la partie sud de l’île, autour du bourg.

Amateurs de photographie, de communes pittoresques ou à la recherche d’une sortie paisible en famille, l’Île de Bréhat fait le bonheur de tous. C’est un vrai petit joyau de notre région qu’il faut préserver. Et si vous êtes du Finistère, on a une autre île bretonne à vous suggérer : l’île la plus éloignée du continent, l’Île d’Ouessant.

Originaire de St-Brieuc, je suis très attachée à la région Bretagne ! C'est pourquoi je suis aujourd'hui la social media manager de Port d'Attache. Enthousiaste et passionnée, je suis bien décidée à mettre du vent dans les voiles et garder le cap pour montrer les richesses de notre belle région !⛵️
141 articles
Rennes
Lire les articles de Claire Desrues