La Torche, une session psychédélique et nocturne

Sport La Torche, une session psychédélique et nocturne crédit photo - © Hugo Manhes

Les surfeurs bretons Ian Fontaine et Gaspard Larsonneur nous offrent une session surf pas comme les autres ! Préparez-vous à braver les éléments, ces cavaliers de la glisse nous invitent pour une session psychédélique et nocturne.

Péter un watt et finir à la Torche

Voilà qui résume bien l’idée de cette sortie en pleine nuit, sur le mythique spot finistérien de la Torche. Nous sommes le 6 novembre et il est 2h30, la nuit est encore la maîtresse des lieux. Autant vous dire que la combinaison en Néoprène sera la meilleure alliée de nos surfeurs locaux, face à cette eau sud-finistérienne qui avoisine les 8°C ou 9°C.

Uriner ou non dans sa combinaison, telle est la question !

Une session psychédélique et nocturne

Une planche de surf enflammée plus tard, s’en suit la session tant attendue, avec une claque visuelle qui ne vous laissera pas indifférent. Les lumières sont bien maîtrisées, l’agence Wag Productions nous dévoile un véritable travail d’orfèvre. Sur leur page Facebook, la description de cette vidéo démontre bien la puissance du moment :

120 000 watts de lumières colorées pour éclairer le mythique spot de La Torche !

Les lumières sont folles et la surface de la mer se teinte de couleurs flashy. Ce résultat, nous le devons au réalisateur Hugo Manhes, qui rhabille à sa façon la Torche pour l’hiver. Dans l’esprit, la vidéo nous fait penser aux sessions surfs déjantées, où des néons sont soigneusement placés sous les boards. C’est décalé et rafraîchissant, Ian Fontaine et Gaspard Larsonneur signent ici une invitation à voir leur discipline autrement. Avis aux amateurs, on fait péter les watts nous aussi ?

Je suis le capitaine qui aime jouer avec les mots. Après des études dans le commerce et les finances, j'ai conservé cette attirance pour les joutes verbales. Ma philosophie est simple, mieux vaut danser sous la pluie plutôt que d'attendre le soleil.
136 articles
Ergué-Gabéric
Lire les articles de Simon Lagadec