Pourquoi y a-t-il des plages de galets en Bretagne ?

Environnement Pourquoi y a-t-il des plages de galets en Bretagne ? crédit photo - © Wikimedia Commons - Moreau.henri

Sac de plage sur l’épaule, parasol sous le bras, l’air iodé vous chatouille le nez et le soleil vous caresse la peau. Et là, vous franchissez et mettez les pieds sur…les galets ! Si la plupart des plages bretonnes sont en sable, certaines sont en galets, comme à Nice ou à Étretat en Normandie. Mais comment expliquer cette différence et pourquoi y a-t-il des plages de galets en Bretagne ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

D’où viennent les plages de galet ?

Avant toute chose, il est essentiel de comprendre qu’une plage de sable et une plage de galets ne s’arrêtent pas une différence esthétique. La plage de sable n’est pas non plus un état plus avancé de la plage de galets. La différence s’explique en grande partie par la géologie, mais aussi par les vagues, les courants, le vent, les tempêtes…

Sable ou galets : les roches à la loupe

La principale raison qui explique qu’une plage soit sableuse ou en galets, c’est sa composition. En effet, en fonction de l’endroit où l’on se trouve, la composition de la roche n’est pas la même. Dans le Sud-Ouest, on trouve du grès. Il s’effrite facilement et se divise en petits morceaux. Morceaux qui finissent par se déposer sur la côte, former une plage de sable fin. En Normandie, on trouve de la craie. Les jolies falaises blanches d’Étretat frappées par les vagues arrachent la craie qui se dissout et donne des galets de silex. Ces derniers rejoignent la plage par la force des vagues et donnent alors une plage de galets.

Et la Bretagne dans tout ça ? En Bretagne, on trouve principalement du granit. C’est une roche solide qui donne du sable relativement épais. Mais alors, pourquoi trouve-t-on tout de même des plages de galets en Bretagne ?

Grande falaise deviendra petit galet : l’érosion

Pierre qui roule n’amasse pas mousse. Mais pierre s’émousse et devient grain de sable. Il est temps de s’intéresser à un phénomène géologique : l’érosion. Une plage est une accumulation de sédiments. Morceaux de roches et bout de coquillages, ils proviennent d’un peu partout. Fonds marins, rivières, falaises : tous ces éléments sont ensuite ramenés par les vagues et finissent sous votre serviette ou dans votre seau de plage.

Tout ce phénomène d’érosion et la naissance des plages se sont faits sur plusieurs milliers d’années. L’érosion varie en fonction de la force des vagues, du courant, du vent, de la pluie. Ces éléments varient eux-mêmes en fonction de la zone géographique. Ainsi, certains emplacements, plus à l’abri, subissent moins l’érosion. Les roches sont moins frottées les unes contre les autres, sont moins baladées au gré des vagues. Ainsi, on pourrait dire qu’elles s’usent moins.

Qu’une plage soit recouverte de sable ou de galets dépend également de la force du courant. Une plage fortement exposée à la force de la mer aura plutôt tendance à être en galets. En effet, la mer emporte avec elle les particules légères de sable tandis que les galets plus lourds restent en place. Dans des endroits plus calmes, le sable aura tendance à rester en place. D’ailleurs, dans les endroits vraiment très calmes où il n’y a pas de courant du tout, on trouve un troisième élément : la vase. Moins sexy !

Ainsi, on trouve en Bretagne des plages de sable fin, de sable plus épais, et des plages de galets. Avec la force des courants, ces galets sont parfois réunis en un même endroit et forment des sortes de barrière naturelle au milieu de l’eau. Par exemple, on peut citer le fameux Sillon de Talbert dans les Côtes d’Armor.

Team plage de galets ou plage de sable ?

Après avoir compris pourquoi certaines plages étaient sableuses et d’autres composées de galets, il est temps de savoir de quelle team faites-vous partie. Voici quelques arguments pour chacun des clans. En voyez-vous d’autres ?

Les arguments pour préférer une plage de sable

On commence avec la team sable. Des arguments solides et convaincants !

  • Sable : c’est ce à quoi on pense quand on vous dit “plage” ! ;
  • C’est confortable pour y mettre sa serviette et s’allonger ;
  • C’est une sensation magique que de marcher dans le sable, et d’ailleurs on ne risque pas de se tordre une cheville comme sur les galets… ;
  • Les enfants peuvent s’amuser : construire des châteaux de sable, faire un parcours de billes ou encore creuser und mini-piscine ;
  • On peut y planter son parasol, plus complexe sur les galets.

La team plage de galets : quels arguments ?

Ceux qui préfèrent les plages de galets sont avant tout ceux qui n’aiment pas les plages de sable. Et voilà pourquoi :

  • Le sable est parfois brûlant et chauffe le dessous des pieds ;
  • Dans les yeux ou entre les orteils, le sable est désagréable et avec la crème solaire, il colle partout ! ;
  • De la serviette jusqu’à la voiture et dans les chaussures, encore ce maudit sable qu’on ramène partout ;
  • Les plages de galets sont certes moins confortables, mais au moins il y a moins de monde ! Vive la tranquillité ;
  • À bas les châteaux de sable, vive les tas et empilements de galets !

Alors, team sable ou team galets ? À moins que vous ne soyez team vase…? Ce qui est certain, c’est que vous en savez maintenant un peu plus sur l’existence des plages de galets et pourrez jouer les savants lors du prochain repas de famille. Et pour continuer dans ces histoires de géologue, savez-vous pourquoi la côte de Granit Rose est rose ?

Originaire de St-Brieuc, je suis très attachée à la région Bretagne ! C'est pourquoi je suis aujourd'hui la social media manager de Port d'Attache. Enthousiaste et passionnée, je suis bien décidée à mettre du vent dans les voiles et garder le cap pour montrer les richesses de notre belle région !⛵️
128 articles
Rennes
Lire les articles de Claire Desrues